Intégrer le changement climatique et la biodiversité dans la réponse à COVID-19

28 septembre 2022

Télécharger le PDF

Flux financiers internationaux

Cette note fait partie d'une série consacrée aux considérations relatives au changement climatique et à la biodiversité dans les réponses économiques à la directive COVID-19. D'autres notes traitent de l'évaluation des plans de relance économique au moyen d'un indice de relance verte, du renflouement des entreprises avec des conditions vertes et des réformes en matière de promotion de l'emploi. Cette note pourra être mise à jour en fonction de l'évolution de la situation. 

Cette note a trois objectifs principaux : 

  1. Plaider en faveur de la canalisation des flux financiers internationaux d'urgence vers le secteur agricole des pays en développement, en soulignant que la population rurale est particulièrement vulnérable aux conséquences économiques de la COVID-19 et que l'absence de protection de l'industrie pourrait déclencher une crise alimentaire. 
  2.  Faire valoir que ce financement devrait être lié à la réalisation d'objectifs environnementaux, en soulignant la nécessité de soutenir la transformation durable de ce secteur, d'éviter un retour en arrière vers des pratiques non durables, et donc de réduire les risques émergents pour le secteur. 
  3. Estimer l'ampleur des capitaux publics internationaux investis dans l'agriculture des pays en développement et mettre en évidence les instruments qui pourraient être utilisés pour accroître la valeur de la nature.
S'inscrire à la lettre d'information de Nature Finance

Newsletter - Popup